Eva Darlan le blog

Eva Darlan le blog

Un espace pour suivre la carrière d'Eva Darlan, retrouver sa filmographie, ses participations au théâtre, à la TV, au cinéma, ses livres... (ps : la créatrice du blog n'est pas Eva Darlan... Un blog conçu par une "fan" ... pour les fans! Si vous souhaitez contacter directement Eva Darlan, elle est présente sur facebook. )


Une campagne pour lever le tabou du viol

Publié par evadarlanblog sur 24 Novembre 2010, 17:53pm

Catégories : #Une femme engagée

Eva Darlan sera ce soir en direct sur I-télé à 22 heures 45, pour représenter Osez le Féminisme et parler de la campagne contre le viol et des violences faites aux femmes.

 

linhttp://www.osezlefeminisme.fr/

 

Article à ce sujet dans le parisien ce matin:

La totalité de l'article ici :

link

 

Et s’il fallait, comme pour l’avortement en 1971, s’afficher publiquement pour faire évoluer les mœurs en matière de viol ? A la manière du manifeste signé par 343 femmes qui déclaraient s’être fait avorter clandestinement, des comédiennes, chanteuses, écrivaines, militantes et anonymes s’engagent aujourd’hui contre le tabou du viol.

Si la loi existe, la suspicion pèse toujours sur les victimes. « On entend encore : elle l’a bien cherché, alors que pour une femme qui se fait voler son sac à main, on ne dira jamais ça », résume Caroline De Haas, du collectif Osez le féminisme, à l’origine, avec le Collectif féministe contre le viol (CFCV) et MixCité, de cette campagne lancée la veille de la Journée nationale contre les violences faites aux femmes.
Les stéréotypes ont la vie dure. « On dit toujours elle s’est fait violée et non elle a été violée », souligne Emmanuelle Piet, médecin et présidente du CFCV. Pourtant réprimé par la loi, le viol entre conjoints reste, par exemple, difficile à dénoncer.
(...) 
Sur la base de trois études réalisées depuis dix ans, les associations avancent qu’au moins une femme sur dix a été violée ou le sera au cours de sa vie. Le manifeste rassemble des victimes réelles ou potentielles, qui militent pour parler davantage de la violence sexuelle à l’école, obtenir un jugement de ces actes exclusivement en cour d’assises et enfin une prise en charge totale des soins pour les femmes violées, y compris lorsqu’elles sont majeures. Pour l’heure exclusivement signée par des femmes, la pétition sera mise en ligne demain et accessible à tous, hommes compris. La notoriété d’Agnès Jaoui, Marina Foïs, Coline Serreau, Clémentine Autain et d’autres pèsera-t-elle dans la balance pour faire changer les idées reçues?

La comédienne Eva Darlan  veut y croire : « C’est en faisant du bruit que les choses changent! On n’est pas nées pour être victimes »

Qu’est-ce que ce manifeste peut changer ?
EVA DARLAN.
Mais le bruit fait changer les choses! Le Manifeste des 343 salopes en 1971 a ainsi débouché, trois ans plus tard, sur la loi Veil.

La condition des femmes en France est très loin d’être idéale et égalitaire. Tant que nous serons violées, agressées, battues, pas respectées, il faudra le faire savoir. On n’est pas nées pour être victimes. Il n’y a pas encore assez de femmes qui ont le courage de se lever et de dénoncer ce qu’elles subissent.
Etes-vous directement concernée par le sujet ?
J’ai en effet été victime de violences psychologiques. Qu’elles soient physiques ou psychologiques, elles sont inacceptables.
Pourquoi vous engagez-vous aujourd’hui ?
Je pense qu’on ne peut pas être femme sans être féministe. J’étais marraine de Ni putes ni soumises, association qui s’est délitée avec l’abandon de ses leaders. Je suis vraiment contente d’avoir découvert le collectif Osez le féminisme, qui donne un nouvel élan à cet engagement.
Le féminisme ne fait pourtant pas l’unanimité, même auprès des femmes…
Le militantisme féministe ne passe jamais bien parce qu’on est dans une vieille société machiste, où l’on trouve des femmes contre la parité! Les plus jeunes ne savent pas que l’avortement, la pilule, ça a énormément coûté. Mais attention, la désinvolture est très dangereuse. On peut très vite revenir en arrière.

[...]

Tél. 0800.05.95.95. Permanence de Viols Femmes Informations : de 10 heures à 19 heures, du lundi au vendredi. Ce numéro vert (gratuit) a été créé en 1986 par le ministère des Droits de la femme dirigé par Yvette Roudy.

La pétition est en ligne sur www.contreleviol.fr.


 

Le message d'Eva Darlan
Je représente aujourd'hui Osez le Féminisme dans sa campagne Contre le Viol.
Nous ne sommes pas née pour être des victimes. Il est inacceptable que 75000 femmes se fassent violer chaque année en France.
Nous savons que le viol n'est pas une pulsion sexuelle mais une volonté de domination d'un être sur l'autre. C'est devenu une arme de guerre dans tous les combats qui font rage dans le monde
En France, 8 fois sur 10, la femme connaît son violeur. Il faut que les paroles se libèrent, que le silence se brise et que les femmes parlent de leur viol et dénoncent leur violeur. La loi est là pour nous défendre. Utilisons la.
Pour que la honte change de camp
Commenter cet article

peggy-glass 30/12/2012 00:59

Certains penserons que c est un sujet à la mode ! Mais on sait aussi que la mode est un éternel recommencement.....Bravo.
Il faut des gens pour tous les combats et celui-ci est important aussi. Pour la dignité de la femme et de l homme.

Archives