Eva Darlan le blog

Eva Darlan le blog

Un espace pour suivre la carrière d'Eva Darlan, retrouver sa filmographie, ses participations au théâtre, à la TV, au cinéma, ses livres... (ps : la créatrice du blog n'est pas Eva Darlan... Un blog conçu par une "fan" ... pour les fans! Si vous souhaitez contacter directement Eva Darlan, elle est présente sur facebook. )


Eva Darlan dans les monologues du vagin à Besançon

Publié par evadarlanblog sur 5 Mai 2009, 17:59pm

Catégories : #Eva Darlan dans les Monologues du vagin

C'était il y a quelques jours déjà, l'occasion d'un clin d'oeil théâtral en ce genre de première, Eva Darlan dans les monologues du vagin à Besançon le 28 avril.


Article paru dans "Le progrès"

Emoustillants, effrayants, mystérieux, surprenants, merveilleux, cachés, torturés, convoités…, intrigants dans tous les cas, « Les monologues du vagin » d'Eve Ensler seront donnés à entendre à Besançon mardi soir. Ces sont les comédiennes Eva Darlan, Stéphanie Bataille et Emmanuelle Boidron qui laisseront leur talent d'actrice, autant que leur féminité, parler de celui qu'on ne doit pas nommer… le vagin.

Point de départ de la vie, sas de naissance entre la mère et le monde extérieur, le vagin est le lieu du commencement et en cela il est sacré. Mais terre de plaisir, antre de féminité, havre d'orgasme, il est encore souvent bafoué, dénaturé, abîmé, condamné, muselé. Eve Ensler a recueilli les sourires et les larmes de femmes du monde entier qui ont accepté de parler à cœur ouvert de leur sexe. Constitué de témoignages troublants, attendrissants, terrifiants, toujours émouvants, jamais pornographiques, ce spectacle sera l'occasion pour les femmes, comme pour les hommes, car la représentation n'est ni féministe ni misandre, de parler d'un sujet tabou. Avec humour, avec terreur, avec tendresse et même avec poésie, les trois comédiennes donneront à entendre des textes sensibles et authentiques : du village pillé et ravagé à la source de l'ultime jouissance, en passant par la découverte de son corps de femme, le vagin passera par toutes les couleurs (et le public peut-être aussi).

Stéphanie Chatelain

Commenter cet article

Archives