Eva Darlan le blog

Eva Darlan le blog

Un espace pour suivre la carrière d'Eva Darlan, retrouver sa filmographie, ses participations au théâtre, à la TV, au cinéma, ses livres... (ps : la créatrice du blog n'est pas Eva Darlan... Un blog conçu par une "fan" ... pour les fans! Si vous souhaitez contacter directement Eva Darlan, elle est présente sur facebook. )


A propos de l'émission "Merci Bernard"

Publié par evadarlanblog sur 29 Avril 2009, 16:40pm

Catégories : #Eva Darlan :zoom sur certains films

Un article de "20 minutes" revient sur l'émission de demain soir:

"Nous mettions le monde à l'envers »

  29.04.09

L'émission de rétrospective « Télescopie » est lancée demain sur France 3. Le premier numéro est consacré à « Merci Bernard » que vous avez créé en 1982 avec Roland Topor. Comment expliquez-vous que cette émission humoristique, qui a duré moins de trois ans, ait eu un tel impact ?

Cet impact me surprend chaque jour. On me lance encore dans la rue « Merci Bernard ! » ou « Je suis de la génération Merci Bernard »... A l'époque, il y avait même des « clubs Merci Bernard » : Des groupes enregistraient l'émission et rejouaient les sketchs. En fait, on ne nous a pas vus venir. On est arrivés dans la foulée de la gauche en 1981, sans argent, quasi bénévoles, Topor, moi, les comédiens, Claude Piéplu, Eva Darlan... et après, la chaîne n'a pas pu refermer la porte. Notre force, c'était notre Audimat. Du coup on n'a été censuré qu'une fois. Serge Moati, directeur de FR3, avait coupé au montage un sketch : des CRS débiles à qui on essayait d'apprendre à lire.

Cela dit, il y a quand même eu des pressions, non ?

Surtout après « Aqua Simplex », une séquence où des religieuses devaient nager « le100 mètres nage libre en eau bénite ». J'ai été convoqué devant la Haute Autorité, l'équivalent du CSA, Mgr Lustiger s'est plaint et le prêtre qui faisait les sermons sur RTL m'a presque excommunié.

Championnat d'insultes sur terre battue, cours d'« alcoolo gym », « Merci Bernard », c'est un humour absurde, rare en télé...

Topor, Gébé, moi-même n'avons jamais été de l'école des chansonniers français, de « gouvernement-emmerdement ». C'était de l'humour néo-dadaïste, du saut dans le vide, de l'irrégularité, qui ne s'attaque pas à la surface des choses mais à leur racine. Il est plus dérangeant. Nous mettions le monde à l'envers pour montrer à quel point il dysfonctionnait à l'endroit.

Après « Merci Bernard », il y a eu « Palace ». Une suite, un jour ?

J'ai un projet que je n'ai pas eu le temps de réaliser. La fin de la trilogie, en somme : « Ginette la chaînette ». L'histoire d'une petite chaîne clandestine, au sein d'une grande télé, et qui de temps en temps pousse les écrans publicitaires pour débarquer sur les écrans.

Recueilli par Anne Kerloc'h
Commenter cet article

Louan 01/05/2009 01:35

Je viens de regarder l'émission en question... pour moi qui était à peine née à l'époque de la première diffusion et qui n'en connaissait que des extraits, j'ai trouvé que cela en donnait un bon apperçu... quels délires... cela faisait longtemps que je n'avais pas ri comme ça à propos de sujets si grave... ri et en meêm temsp,tant de disparu déjà... Villerte, Khorsand, Coutteure, Piéplu... mais le grand plaisir de voir Eva dans des tenues et avec des perruques improbables...

Archives