Eva Darlan le blog

Eva Darlan le blog

Un espace pour suivre la carrière d'Eva Darlan, retrouver sa filmographie, ses participations au théâtre, à la TV, au cinéma, ses livres... (ps : la créatrice du blog n'est pas Eva Darlan... Un blog conçu par une "fan" ... pour les fans! Si vous souhaitez contacter directement Eva Darlan, elle est présente sur facebook. )


Eva Darlan : Bains de Minuit, théâtre des Mathurins, MAJ 26/10

Publié par ml d'evadarlanblog sur 26 Octobre 2008, 17:37pm

Catégories : #Eva Darlan au théâtre: zoom sur qqs pièces

Après Avignon, retour d'Eva Darlan à Paris aux théâtre des Mathurins où elle était il y a quelques temps à l'affiche de Divins Divans, pour

Bains de Minuit, sale temps à Trousse Chemise

Théâtre Contemporain

de J.W SLOANE
Mise en scène par Daniel COLAS
Avec Eva DARLAN, Linda HARDY, Daniel COLAS et Yvan VARCO.

Daniel Colas : Artiste multiple, auteur, acteur, metteur en scène, réalisateur, Daniel Colas est, avec Yvan Varco, directeur du théâtre des Mathurins depuis juillet 2006. Il a été l’interprète principal de nombreux succès, au théâtre.

 

A l'affiche du 5 septembre au 26 octobre 2008, puis à prolongation jusqu'à la mi novembre
36, rue des Mathurins,   75008  Paris
Grande salle
du mardi au samedi à 21h
matinée le samedi à 16h30 et le dimanche à 15h
relâche le lundi
Réservations ouvertes 01 42 65 90 00 et sur divers sites internet

Le site du théâtre des Mathurins
http://www.hybride-test1.com/rubrique.php3?id_rubrique=7
 

Tous deux en excellente compagnie, Félix et Alexandra, fraîchement divorcés, se croisent malencontreusement, au mois d’août, sous la pluie, dans la villa familiale qu’ils possèdent encore en commun sur l’Île de Ré.
Hasard bizarre ou malicieuse coïncidence ? Week-end orageux en perspective … décidément : sale temps à Trousse Chemise !

L'affiche du spectacle:

Présentation casting.fr  Félix et sa nouvelle compagne Marie, ravissante mais 20 ans de moins que lui,vient s’offrir quelques vacances bien méritées dans sa jolie villa de bord de mer.Perspectives que ne partage d’ailleurs que très moyennement, la jeune femme, pas follement heureuse, de se retrouver dans la villa qui appartient toujours par moitié à Alexandra, l’ex-femme de Félix. Et celle-ci - contre toute attente, mais en toute bonne logique – de débarquer à son tour dans la villa familiale, également flanquée de son nouveau compagnon.

Hasard malencontreux, ou coïncidence totalement délibérée? Qui s’est trompé de date ? Ou qui ne s’est pas trompé, justement? Qui a provoqué ce quiproquo ? Et qui veut quoi?

Un couple divorcé qui tente de se retrouver ? Regrets, nostalgie, crainte de s’être trompé, ou peur de l’avenir tout simplement… A moins que le poids du passé, et la masse des souvenirs, ne soient encore trop lourd à porter pour chacun de son côté…

Alors… après cette visite inopportune, que restera t-il de ces voluptueuses perspectives de bains de minuit ?… et que restera-il de ces couples éclatés ?Quatre individus séparés, quatre solitudes. Des êtres en pleine interrogations, en quête de nouveaux départs… en quête, comme toujours, comme tout le monde, de nouveaux compagnons… compagnons de vie, bien sûr,mais aussi - et ainsi va la comédie - compagnons de jeux, compagnons de plage, compagnons de bains, même, pourquoi pas?
De bains de minuit, évidemment!

“Bains de minuit” est une comédie, on s’en serait douté - le but avoué est de faire rire - comédie moderne, déjantée, au texte décapant, à l’humour souvent absurde, frisant parfois le surréalisme.

Les premières dates :

Vendredi 05 Septembre 2008 21h00

Samedi 06 16h30

Samedi 06 21h00

Dimanche 07 15h00

Mardi 09 21h00

Mercredi 10 21h00

Jeudi 11 21h00

Vendredi 12 21h00

Samedi13 16h30

Samedi 13 21h00

Dimanche 14 15h00


Nous comptons sur vos comptes-rendus et commentaires!
MAJ  réactions, avis en commentaires!
En plus des commentaires laissés ici, d'autres avis à lire là:
http://www.billetreduc.com/23583/evt.htm

Web guichet
Deux heures de pur bonheur cette comédie très drôle et attendrissante, par moments hilarante et touchante. Le texte est un pur régal, le jeu des comédiens époustouflant, tellement juste et naturel jusque dans les moindres détails, les décors, jeux de lumières et mise en scène particulièrement réussis. Une bien belle reconversion pour la ravissante et talentueuse ex-Miss France, Linda Hardy, un délice cette truculente et excellentissime Eva Darlan, les deux autres comédiens étant tout aussi parfaits dans leur rôle. Tout ce petit monde va expérimenter une cohabitation malencontreuse et hasardeuse dans une belle maison de vacances en bord de mer, avec rebondissements et retournements de situation. Une bien belle soirée en perspective !

 

A quelques jours du début des représentations de Bains de minuit au théâtre des Mathurins, un article dans France soir consacré à Eva Darlan:

Eva Darlan : « La vraie place de l’acteur est sur scène » par Marie-Eve Wilson-Jamin, le vendredi 29 août 2008

Eva Darlan est à l’affiche avec Linda Hardy, Daniel Colas et Yvan Varco, de la comédie Bains de minuit à partir du 5 septembre au théâtre des Mathurins.

FRANCE-SOIR. Comment vous sentez-vous à quelques jours de la première ?
EVA DARLA
N. Je n’arrive pas à réaliser qu’on va jouer dans une semaine. J’ai juste peur de ne pas savoir mon texte (rires). Bien sûr je n’ai qu’une envie : y être ! J’ai envie de retrouver le public car on s’aime bien. Comme d’habitude, il va y avoir un miracle le jour de la première, c’est-à-dire qu’on ne sait pas pourquoi, mais tout va bien marcher. Je n’ai pas le trac de certains de mes camarades qui sont malades ou celui que j’ai pu avoir avant. J’ai un pincement au cœur avant d’entrer sur scène.

Est-ce que vous avez une préférence entre le théâtre, le cinéma et la télévision ?
Je suis quelqu’un d’enthousiaste, donc, à chaque fois que je fais de la télévision, je me dis :« C’est ça que je préfère. » Et quand je fais un film, je me dis :« C’est le cinéma que je préfère. » Je crois que la vraie place de l’acteur est sur scène. Mais, il y a un plaisir de l’immédiateté, à la télévision : il faut aller chercher dans l’instant l’émotion précise. Au théâtre, il y a le public et nous, et ça c’est bon, surtout dans les comédies. Parce qu’il est là, on l’entend, on ajuste, on le guide comme un cheval. On joue avec lui et c’est merveilleux. C’est un contact qu’il n’y a pas au cinéma. Et ça c’est immense.

Vous permettez-vous des conseils auprès de jeunes, comme ici, Linda Hardy ?
Non, mais c’est vrai que si elle me demande, je lui dis et inversement. C’est un échange, je ne me permettrais pas de coacher Linda, il y a Daniel (NDLR:Colas, le metteur en scène) pour cela.

En quoi le métier d’écrivain est-il différent de celui d’acteur ?
Ce sont deux moyens d’expression différents. Quand j’écris, je ris, je pleure, c’est pas beau à voir (rires). J’interprète aussi. Ce qu’on écrit n’est qu’une redite de soi-même.

La pièce se joue au théâtre des Mathurins. La salle a-t-elle une importance ?
Le décorum change. Ce qui peut être différent c’est le rapport au public, le rapport scène-salle. Le public peut être mis à distance si la scène est trop grande par rapport à la salle, si les gens sont installés trop loin par rapport à la scène, ce sont des choses qui comptent beaucoup. Le plaisir de la rencontre avec le public est le même partout.

Bains de minuit est une comédie. C'est ce que vous préférez ?
Je crois vraiment. Je connais tout en comédie et je m’en sers, dans les limites de la décence. C’est physiquement bon, c’est sensuel la comédie. On les entend rire. Quand on les entend tousser, bouger, on les récupère. On joue avec le public. Et l’expérience sert aussi pour savoir quand mettre des respirations, des accélérations.n

Bains de minuit au théâtre des Mathurins à partir du 5 septembre. Rés.: 01.42.65.90.00

La scène, agence france presse du spectacle, 12 septembre

Extraits :
Bains de minuit" aux Mathurins: l'ambition de faire rire

Daniel Colas et Yvan Varco, qui codirigent le Théâtre des Mathurins à Paris, y jouent dans sa grande salle, pour la première fois en France, "Bains de minuit", une pièce du jeune auteur new-yorkais Jack William Sloane dont la seule ambition est de faire rire sans complication.[....]Daniel Colas ne quitte guère le plateau dans le personnage narquois mais indécis de Félix, un écrivain sans lecteur, qui tente de refaire sa vie avec une nouvelle compagne beaucoup plus jeune (interprétée par Linda Hardy). Il signe aussi la mise en scène.Il lui revient donc la charge de donner le rythme nécessaire à cette comédie aux apparences légères qui gagnerait peut-être à être ramassée. Cela ne nuirait pas à la mise en valeur des quelques questions qui se cachent tout de même derrière cette légèreté. Est-il possible de refaire sa vie une fois passé un certain seuil? Dans un couple, une trop grande différence d'âge ne pose-t-elle pas problème? Les retrouvailles d'un couple divorcé n'ont-elles pas souvent des apparences trompeuses? Ces interrogations naissent du fait de l'irruption, dans une maison de vacances familiale commune, de l'ex-femme de Félix, qui trouble le tête-à-tête de ce dernier avec sa nouvelle jeune compagne et oblige à une cohabitation dans une ambiance rapidement électrique. Eva Darlan met tout son tonus d'ancienne du groupe des Trois Jeanne dans le personnage décidé et vachard de l'ex-femme flanquée d'un nouveau compagnon de son âge, au caractère plus convenu et plus placide qu'elle. Une occasion pour Yvan Varco de prouver que son jeu ne se limite pas aux élégants et entreprenants quinquagénaires.

sur au théâtre.com

Une comédie divertissante :
Deux hommes, deux femmes ,une seule maison de vacances dans laquelle il n’est pas prévu de cohabiter… Les retrouvailles fortuites (ou peut-être pas !) et malencontreuses de Félix et d’Alexandra longtemps mariés et maintenant divorcés, vont tourner à l’orage. Déjà, quand ils étaient mariés c’était toujours fortes pluies orageuses et quelques éclaircies, comme le temps de l’île de Ré, pendant ce weekend mouvementé.
Classique distribution (deux « ex », deux nouveaux amants) d’une comédie de mœurs pas aussi légère qu’elle n’y paraît. Des thèmes très actuels y sont abordés : divorce, désamour, séduction… Et les mesquineries, les tromperies, les jalousies, les vacheries, les rapports de force ne sont peut-être que le signe des faiblesses quand on aime, le signe d’un lien profond. Et si tout pouvait recommencer ?
Dommage que la pièce tarde à décoller et que des passages trop bavards ralentissent le rythme, car de très nombreuses répliques cinglantes et drôles, un comique de situation bien à propos et des acteurs impeccables (bravo à Eva Darlan, irrésistible dans ce personnage d’emmerdeuse odieuse, plus fragile qu’elle ne le voudrait), provoquent souvent l’hilarité dans la salle.
Même si deux heures, c’est un peu long (le texte gagnerait à être condensé), on passe un très bon moment. Encore quelques représentations de rodage et on sera dans le bain !
(Patrica, Courbevoie)

Sympathique, mais... :
Elle est séduisante cette affiche de « Bains de minuit », avec Eva Darlan (flamboyante), Linda Hardy (charmante et convaincante) et leur deux comparses (Daniel Colas et Yvan Varco) comédiens d’expérience s’il en est.
Il est intéressant et propice à un mélange de rires et d’émotions, ce sujet qui parle de ce qu’il se passe lors de la retrouvaille entre d’un couple divorcé qui s’est aimé.
On s’attend donc à un feu d’artifice, un éblouissement, mais malgré la qualité de la proposition on reste néanmoins un peu sur sa faim.
L’histoire est sympathique, bien construite, certaines répliques font mouche, mais on ne tutoie les sommets qu’irrégulièrement.
Peut être que le texte aurait du être resserré pour éviter quelques longueurs ?
Peut être qu’au delà du sujet aurait il été intéressant de développer d’autres pistes ?
Toujours est il que l’on assiste à une pièce de bonne tenue, un moment agréable, un instant de détente distrayant, mais avec l’impression qu’il manque un petit quelque chose pour totalement convaincre le spectateur.
(Patrick, Paris)

Commenter cet article

Louan 27/10/2008 09:59

Bien d'accord avec souribleue moi! Toute façon quand on lit les articles...c'est assez flagrant!!!
Je tourne mon emploi du temps dans tous les sens.... grrrrr! mais j'ai un week-end en novembre.... je croise les doihts pour pouvoir y aller à ce moment là!

Sourisbleue 26/10/2008 22:38

La pièce continue !!!! ce serait pas un peu grâce à la présence d' Eva Darlan par hasard? je dis ça comme ça ....( y sont tous bien mais Madame Darlan est exceptionnelle ) un vrai bonheur de passer la soirée à Trousse Chemise ... Toi,Louan, qui que tu sois,dépêche toi donc de venir à Paris : tu plongeras avec elle dans " Bains de minuit"

Louan 23/10/2008 07:46

c'est cool que le spectacle continue jusq'en décembre!
je croise les doigts pour qu'il soit à l'affiche jusqu'aux vacances de Noêl... une virée à PAris, pour bains de minuit...ce serait un cadeau que je m'offrirai avec joie!

ml 20/10/2008 21:02

un petit commentaire ici http://nelatoncorner.spaces.live.com/default.aspx
la présence lumineuse d'Eva Darlan ... a voir pour elle

Cleopatricia 19/10/2008 12:01

Coucou à ml !!et encore bravo pour ton blog !! En ce qui concerne la pièce je suis plutôt d'accord avec certains commentaires ci dessus. J'ai aussi trouvé que l'action mettait un peu de temps a démarrer mais au final lorsqu'on est rentré dedans on passe un très agréable moment et la prestation d'Eva est magnifique comme d'habitude !!

camille 15/10/2008 10:11

Ils sont durs ces critiques!
c'est vrai que le spectacle est un peu long à démarrer...mais en fait c'est jusqu'à ce qu'Eva arrive...Et après c'est génial! Bravao à elle!

evadarlanblog 03/10/2008 20:31

Un avis de spectateur:
Bains de minuit" raconte l'histoire de Félix (joué par Daniel Colas qui met également en scène cette pièce), un sexagénaire qui vient passer une semaine dans sa maison sur l'Île de Ré avec sa nouvelle (très) jeune fiancée Marie-Cécile (interprétée par Linda Hardy). Enfin, ce n'est pas vraiment SA maison puisque c'est le seul bien qu'il a encore en commun avec son ex-femme Alexandra, une véritable emmerdeuse comme il le dit lui-même et dont il est fraîchement divorcé. Il est convenu que chacun jouisse de la maison à son tour pendant les vacances et Félix rassure Marie-Cécile, un peu inquiète de tomber sur l'ex-femme de Félix, en lui disant qu'il sait qu'Alexandra passe un séjour chez ses parents au même moment. Et c'est le drame! Pendant que Félix s'absente dehors et que Marie-Cécile se prépare dans la salle de bain à l'étage pour une baignade dans la mer, la fameuse Alexandra déboule avec son nouveau fiancé, Bertrand, un gentil vieux pépère à l'esprit pas très vif. Apparemment, elle croit que Félix est lui-même en séjour chez ses parents et ne sait pas que ce dernier est arrivé et pense que c'est juste la gardienne qui vient s'occuper de la maison quand elle est vide qui a oublié de fermer la porte à clef. En plus d'être effectivement une emmerdeuse, Alexandra est très dirigiste et envoie Bertrand chercher à pied de l'essence à une station service située à 3km de là car ils sont tombés en panne sèche à 800m de la maison. Elle va ensuite s'enfermer dans la cuisine pour se préparer quelque chose juste avant que Félix ne revienne et que Marie-Cécile, qui n'a pas entendu Alexandra et Bertrand, redescende nue sous son peignoir. Félix ne peut retenir ses ardeurs en voyant Marie-Cécile ainsi et décide de faire un petit câlin avec elle à la sauvage sur le sol du salon. Alexandra sort à ce moment de la cuisine et regarde tranquillement la scène puis coupe les ébats de nos tourtereaux en posant une question à Félix le plus simplement du monde. Évidemment, la déconvenue est assez forte pour le couple, d'autant plus qu'Alexandra n'a pas l'intention de partir d'ici alors qu'elle est apparemment en tord. Bref, la cohabitation de tout ce beau monde va s'annoncer épique!

Même si la pièce est assez longue (quasiment 2 heures) et qu'on ne peut pas dire qu'on rit non stop, je dois avouer que je n'ai pas vu le temps passer et que j'ai trouvé l'histoire très divertissante. Le rythme n'était pas spécialement soutenu mais tant mieux, ce n'était pas le genre de gros vaudeville qui peut devenir vite fatiguant avec tout le monde qui crie tout le long. En plus, les comédiens ne sont pas mauvais, jouant de façon assez naturelle comme le personnage joué par Daniel Colas qui balbutie mais dans le bon sens du terme, c'est-à-dire qu'il ne récite pas mécaniquement un texte. J'ai particulièrement apprécié Eva Darlan, parfaite en emmerdeuse de première classe mais aussi Yvan Darco, très bon en gentil pépère un peu à l'ouest. Quant à Linda Hardy, c'était la moins douée du lot mais elle jouait quand-même relativement bien son rôle de gérontophile un peu fofolle. Le décor était aussi très réussi avec notamment de la pluie qui tombait derrière une porte coulissante menant à une terrasse.

Bref, j'y connais toujours rien mais voila donc une pièce très sympathique sans pour autant être la comédie de l'année.
http://ga.spou.net/?note=bains-de-minuit#com

evadarlanblog 28/09/2008 19:03

merci pour les précisions!
et j'espère que nombreux selon les curieux à aller voir la pièce!

Souribleue 26/09/2008 19:56

Oups ... des valises et des valises,un Kway rouge, une belle gabardine noire, Eva Darlan en py-ja-ma ( ça vaut quand même le déplacement ).Décor du dehors: la pluie et encore la pluie, du dedans :maison balnéaire avec escalier et mer presque dans le salon . Jusque là ça fait rêver : on repartirai bien illico en vacances !surtout avec c'qui se passe sur la terrasse !

evadarlanblog 26/09/2008 07:36

Merci à toutes pour vos commentaires, et heureuse de voir que vous avez passé une bonne soirée!
N'hésitez pas à donner quelques détails sur les costumes, les décors... pour ceux qui n'ont pas la possibilité d'aller voir ce spectacle à Paris!
A bientôt!

Souribleue 26/09/2008 00:34

Ah qu'est-ce qu'on a bien ri ! J'ai adoré l'histoire, au delà du visible, belle histoire d'amour ... ça va crescendo et ça déménage !en restant léger . Pour ceux qui veulent voir Eva Darlan , eh bien là au moins, on la voit tout le temps : sublime de naturel et passant du charme à l'exaspération, du cynisme à la lucidité en veux tu en voilà ! et ... ça marche !!!
Bravo aussi aux autres acteurs :Supers.
et merci pour cette pièce qui change vraiment les idées !

kiti 17/09/2008 19:44

très bon spectacle, drôle, j'adore l'humour vache, j'ai été servie! Bravo Eva!

julie 14/09/2008 23:29

Et bien moi j'ai vraiment bien aimé! PEut-être quelques jours après vous... en tout cas, pour moi rien à redire, c'est drôle, c'est bien joué, on en sort tout léger, ça fait du bien!

béa 13/09/2008 10:01

Un bon moment, drôle, les vâcheries entre les deux rivales...ça vaut le coup!
J'ai eu un peu de mal avec le texte au départ, du mal globalement à entrer dans la pièce ça demande peut-être encore à être rodé un peu, on est encore au tout début des repr"sentations mais Eva est... génialissime (au début j'ai même pensé heureusement qu'elle est là parce que le reste...Bof!) et puis en fait la sauce prend et il reste globalement l'impression d'une bonne soirée!

so 22/07/2008 19:01

Un nouveau spectacle chouette!
Décidément l'année 2008 aura vraiment été théâtrale, et ce sera un grand plaisir de retrouver le théâtre des Mathurins

Archives