Eva Darlan le blog

Eva Darlan le blog

Un espace pour suivre la carrière d'Eva Darlan, retrouver sa filmographie, ses participations au théâtre, à la TV, au cinéma, ses livres... (ps : la créatrice du blog n'est pas Eva Darlan... Un blog conçu par une "fan" ... pour les fans! Si vous souhaitez contacter directement Eva Darlan, elle est présente sur facebook. )


Juste une question d'amour, Cyrille Thouvenin, Stephan Guerin Tillié, Eva Darlan

Publié par evadarlanblog sur 2 Mars 2008, 18:49pm

Catégories : #Eva Darlan :zoom sur certains films

Juste une question d'amour téléfilm franco-belge écrit par Pierre Pauquet, réalisé par Christian Faure, et mis en musique par Charles Court. (2000), avec Cyrille Thouvenin, Stephan Guerin Tillié, Eva darlan, Caroline Veyt

rôle d'Emma

Le film qui fera d'elle un icône de la communauté gaie, l'histoire d'amour de deux garçons, les réactions de leurs parents...Une sortie en DVD peu après (fait rarissime pour un téléfilm), des critiques très élogieuses «  Les prestations d’acteur des trois comédiens principaux ne sont pas seulement très bonnes. Elles figurent clairement au plus haut niveau de ce qu’à pu montrer la télévision française ces vingt dernières années. Cyrille Thouvenin et Eva Darlan sont simplement inoubliables. »

 

www.a-suivre.org/levillage

26 janvier 2000, légère perturbation dans le cours habituel des téléfilms socio-familiaux diffusés tous les mercredis sur France 2. L’histoire d’amour de cette semaine implique deux garçons qui doivent lutter contre leur environnement familial et sociétal pour s’accomplir...

Interrogés, les différents intervenants du film, scénariste, réalisateur, comédiens et producteur racontent tous que le film s’est fait assez facilement. Sa mise en oeuvre n’a pas été « un combat » comme on aurait pu le penser. En creusant un peu, les entretiens laissent voir que cette absence de conflit doit aussi un peu à une attitude très intelligente du réalisateur et des comédiens principaux. ...Par ailleurs, quand on sait que deux autres acteurs étaient prévus pour les rôles principaux mais qu’ils ont préféré annuler en raison du sujet, on réalise que des résistances, il a bien fallu en affronter pour le tourner. De fait, les différents témoignages des créatifs dévoilent aussi que si la direction de la chaîne leur a laissé les coudées relativement franches, ils ont du affronter un autre démon, à savoir l’auto-censure. Christian Faure, et ses comédiens Cyrille Thouvenin, Stephan Guerin Tillié et Eva Darlan se sont très fortement impliqués dans un tournage qui fut par ailleurs très joyeux. « c’est assez rare, en télé, de voir un réalisateur aussi impliqué dans ce qu’il est en train de faire , » confie d’ailleurs Thouvenin.....
Les prestations d’acteur des trois comédiens principaux ne sont pas seulement très bonnes. Elles figurent clairement au plus haut niveau de ce qu’à pu montrer la télévision française ces vingt dernières années. Cyrille Thouvenin et Eva Darlan sont simplement inoubliables.

Avec 6 millions de téléspectateurs le soir de sa diffusion, « Juste une question d’amour... » était devenu un succès. Mais ce ne serait pas un de ces succès de diffusion qui font la satisfaction d’une chaîne un matin à la lecture des compte-rendu d’audience puis s’évanouissent à jamais. Tout le monde se rendit assez vite compte que quelque chose se passait autour de ce film. D’abord, les coups de téléphone à la chaîne commencèrent à affluer, pour demander s’il était possible de se procurer une copie vidéo du film, mais aussi parfois pour livrer un témoignage personnel sur la manière dont le téléfilm avait été perçu. Parallèlement, des collègues producteurs appelaient Martine Chicot pour lui dire que sa production venait de ringardiser instantanément plusieurs de leurs projets. Et puis, chez le réalisateur, Christian Faure, le répondeur se bloquait sous l’effet de la saturation de messages, tandis que le sol de son salon se recouvrait de dizaines de Fax. Ensuite, après quelques jours, ce sont les courriers qui affluèrent, sacs entiers à l’attention des différents acteurs, patchwork improbable de témoignages positifs ou désespérants, et de quelques déclarations enflammées. Bon nombre de personnes racontaient comment le film leur avait donné le courage de s’assumer et, à leur tour, de révéler leur vérité, voire comment ils avaient utilisé « Juste une question d’amour » comme support pour le faire.
Ce qui se révéla encore plus inhabituel, c’est que le phénomène, loin de s’éteindre à mesure que s’éloignait la diffusion du téléfilm, s’inscrivit au contraire dans la durée et persistait encore largement au moment où, un an et demi plus tard, ce succès poussait à l’édition de la fiction en DVD (fait alors rarissime). Sept ans après, il ne se passe probablement pas un mois sans qu’une association, quelque part en France, mette une projection du film à son programme.

Pour la productrice Martine Chicot, « [le film] venait matérialiser quelque chose qui était en travail dans la société depuis longtemps ». « Ce qui est formidable, » ajoute Eva Darlan, « c’est que le téléfilm entre partout, dans toutes les couches sociales ». Un fait qui prend une tournure un peu inattendue quand on devient, du jour au lendemain, « la mère fantasmatique de tous les homosexuels, toutes générations confondues ».

 

 L'amitié spirituelle
Le 26 janvier 2000, plus de 6,3 millions de télespectateurs ont vu Juste Une Question d'Amour à la télévision... Ambitieux et courageux, ce téléfilm-événement a été le premier à véritablement briser le tabou de l'homosexualité sur le petit écran.
Cyrille Thouvenin et Eva Darlan sont simplement inoubliables

 

 Chroniscope
Les relations entre les personnages brillent par leur justesse. Pas de fausse note. Engueulades, déchirures, doûtes, les acteurs ont incorporé le passé des rôles. Cyrille Thouvenin (laurent), Stephan Guerin Tillié (Cédric), sans oublier Eva Darlan transcendent le spectateur. Toutes ces histoires de conflit sont pourtant inutile "tout ça, c'est juste une histoire d'amour".

 

 e-llico
Cette histoire d'amour et de coming out se déroulant dans la paisible atmosphère d'une petite ville de province a séduit de très nombreux spectateurs, touchés par la sincérité du propos et la "banalité" de l'histoire. Dans les semaines suivant la diffusion du téléfilm, France 2 - ainsi que l'équipe du film - reçoit de nombreux courriers de téléspectateurs émus.Parmi les fans, il y a des jeunes gays bien sûr qui profitent parfois de la diffusion du téléfilm pour faire leur coming out auprès de leur entourage, mais aussi des parents touchés par la leçon de tolérance donnée par le personnage d'Eva Darlan.

Télé K7 Eva Darlan campe avec beaucoup de finesse le mère de SGT.

 

Voir aussi les interviews d'Eva dans les bonus du DVD et les séquences du tournage.

Commenter cet article

LUTZ richard 27/09/2009 10:29


Félicitations...
Je vous remercie pour votre prestation dans le film remarquable : "juste une question d'amour! magnifique, votre rôle est superbe. merci pour les parents de fils homo...Super.


Archives