Eva Darlan le blog

Eva Darlan le blog

Un espace pour suivre la carrière d'Eva Darlan, retrouver sa filmographie, ses participations au théâtre, à la TV, au cinéma, ses livres... (ps : la créatrice du blog n'est pas Eva Darlan... Un blog conçu par une "fan" ... pour les fans! Si vous souhaitez contacter directement Eva Darlan, elle est présente sur facebook. )


Divins divans (Eva Darlan): critiques et réactions de spectateurs MAJ 19/04/

Publié par evadarlanblog sur 19 Avril 2008, 09:43am

Catégories : #Eva Darlan dans divins divans

Critique « au féminin »

Pour avoir longtemps fréquenté le cabinet d’un psychanalyste, l’actrice Eva Darlan en connaît un rayon sur les motivations, conscientes ou inconscientes, de celles et ceux qui décident de se mettre à nu sur un divan.
Fidèle à sa nature comique, la complice de Jean-Michel Ribes dans «Palace» à la télé, a préféré dédramatiser l’expérience avec se spectacle co-écrit par Sophie Daquin, dont la drôlerie n’a d’égal que l’insolence et la finesse.
Seule en scène face à un psy imaginaire, dont on ne saura jamais s’il est thérapeute bardé de diplômes ou gourou formé sur le tas, la grande Eva donne chair à une galerie de patients plus ou moins caricaturaux qui viennent s’épancher, et parfois s’affaler, sur le fameux sofa.
En tout, une dizaine de personnages dont l’actrice restitue le caractère avec justesse et une évidence jubilation, transformant leur mal-être en tranches de vies irrésistibles.
Ce spectacle semble lui ressembler, à Eva, une actrice de tout premier plan qui se produit, à 58 ans, seule en scène pour la première fois de sa carrière.
«C’est un drôle de truc, avoue-t-elle, ça demande une concentration incroyable, mais c’est vraiment une formidable satisfaction d’actrice.» Et ce n’est rien à côté de la satisfaction du spectateur…
(Tous les soirs à 21 h, dans la petite salle du Théâtre des Mathurins, Paris 8°

 

 

La critique deThéothéa

« Eva Darlan fait rire Jean-Paul Muel !... Si, assis sur un strapontin latéral en milieu de salle, celui-ci se laisse ainsi surprendre par les répliques au bout d'un mois de représentations au théâtre des Mathurins, c'est plutôt bon signe puisque il est le metteur en scène de ce one-woman show!...

En effet la comédienne affiche une palette expressive d'attitudes et de sentiments contradictoires avec un tel aplomb qu'il est manifestement possible de se faire "cueillir" chaque soir.

Egrenant les meilleures perles d'un collier qu'elle porterait en étendard d'une psychanalyse aboutie en spectacle tout en s'improvisant chroniqueuse d'actes manqués ou autres lapsus, l'analysée revenue de toutes les dérives contextuelles à la cure ose la transgression du non-dit latent, à la fois dans le silence tout autant que dans la logorrhée des séances se succédant à l'infini.

La métaphore de ce cycle s'élabore sur scène en une suite de saynètes dont un signe non trompeur signalera la fin du "transfert"... par l'achèvement de la remise à neuf de l'appartement du psychanalyste.

L'expression artistique étant effectivement le remède privilégié à tous les refoulements, c'est bel et bien en tournant autour du divan comme dans une danse du scalp que la comédienne aura étalé l'attirail psy dont les moeurs à la mode se gargarisent jusqu'au snobisme rhétorique.

Mais ayant enfin compris que pour faire un bon névrosé, il ne suffit que d'un père et d'une mère, la narratrice offrira une tournée générale au bistrot du coin où les malheurs des uns sont censés compenser ceux des autres.

Réglée au millimètre de chaque geste, la mise en scène transporte l'actrice sur une attention maintenue aux salves de rire entre lesquelles elle doit slalomer au mieux pour enfin parvenir à la victoire sur soi-même.... forcément divine!... »

Theothea le 23/11/06

 

Critique « Evene »

A la seconde même où Eva Darlan se met en spectacle, le public est conquis. Quelle présence ! Elle est seule, et pourtant elle occupe toute la scène. Elle se pose sur le divan, elle marche, elle s'assoit sur le fauteuil de la psychanalyste imaginaire. Elle est partout, captivante. Le jeu d'Eva Darlan est multiple et séduit. Qu'elle joue le rôle d'un père faussement autoritaire et profondément lâche, celui d'une femme effacée qui se fait écraser par son mari, ou encore celui d'une mère tyrannique, elle le fait avec naturel. Avec le mérite de ne pas rentrer dans la caricature facile. Avouons également qu'elle use de ses charmes pour envoûter le public : elle prend des pauses sensuelles voire lascives et une voix volontairement caressante. Eva n'est pas une sainte : elle parle de sexe, sans mâcher ses mots. Elle n'hésite pas. Tant mieux

 

 

Critique blog D.Dumas

Le divan d’Eva Darlan

Le divan du psychanalyste n’est pas triste quand il est réécrit par Eva Darlan et Sophie Daquin. Seule en scène, et dirigée par Jean-Paul Muel, Eva Darlan s’y installe en diva ! Elle ne vocalise pas, mais, en analyse, elle connaît la chanson ! Celle, du moins, des patients qui défilent chez Annie Azoulay, qui n’est pas psychanalyste, mais « thérapeute ». Toute une collection de « cas » : de la fringante femme active « révélée à sa propre fragilité », à celui qui « ne bande plus », en passant par la nymphomane, voici le père copain, la femme destructrice, la mère tyrannique, la femme détruite.

Mais, Eva Darlan n’épingle pas seulement les clients, elle incarne également la gourou conseillère : « comment faire un bon névrosé », le prêtre madré : « je vous laisse la sexualité, laissez-moi la culpabilité, c’est mon produit d’appel ».

Car c’est en termes commerciaux que les manipulateurs en tout genre se partagent les bénéfices de la naïveté humaine. Tout ce monde-là se réunit sous la houlette d’une bistrotière au dernier tableau, et c’est le bon sens qui gagne au "café d'en face", là où se réconfortent ceux qui sortent de chez la thérapeute !

Ainsi, les sketchs de café théâtre s’emboîtent finalement comme un montage de scènes et forment une unité appelée « pièce ». Les tableaux sont rapides, ironiques, enlevés. Eva Darlan, la bouche gourmande suce les mots qui égratignent, et font exploser de rire un public conquis. Entre le fameux divan rouge sang et un fauteuil d’osier, la comédienne promène un texte construit avec humour et ne se départit pas un instant de son sourire séducteur. 

Ne commencez pas une analyse avant d’avoir vu et entendu Eva Darlan. Pour le prix d’un fauteuil d’orchestre, elle vous débarrassera de vos névroses. A quand le remboursement par la sécu ?

  Des spectateurs

lien vers plus d'une soixantaine de réactions!

Extraits:

Quelle psy... -Du punch à revendre pour cette fantastique comédienne. C'est très drôle et l'on rit beaucoup. A ne rater sous aucun prétexe, courrez suivre sa thérapie...par : dpo92
-Humour fin, cocasse et déjanté - spectacle complet mise en scène inspirée et toujours juste super comédienne dans son rôle, le père démissionnaire, Florence l'écrasée qui en redemande, la fille du non-sens, la veuve qui ne veut pas dire de gros mots (superbe!), l'impuisant psycho rigide, comment faire un névrosé.... j'en redemande ;-) merci EVA ! par : alyone
-Divine EVA...... -Excellente comédienne! je l'ai vu il y a 2 ans dans la pièce "Faux départ" avec Michel Robbe..../ Eva nous emmènent dans une scéance de psychanaliste durant près d'1h30.on rit beaucoups, l'interpretation et la proximitée de la scène nous plongent dans une ambiance assée réaliste.../ petite salle sympa et comfortable, bon accueil.....par : Greystoke
-Extra J'ai passé une excellente soirée, merci Eva pour cette fraîcheur, quel talent ! Bravo.par : xenobia
-divin -Eva Darlan nous offre là une très très belle performance d'actrice, toujours juste et sincère, et ses personnages n'en sont que plus drôles et attendrissants dans leur faiblesse névrotique. Inutile d'être un mordu de la psychanalyse pour adhérer au contenu de cette comédie, cela touche tous les publics, hommes ou femmes.C'est intelligent et intelligemment interprété. on en vient à rire de l'absurdité du mal-être humain et on ressort de là détendu et souriant. par : tupile
-Divine Eva !!! Ce spectacle est divin, interprété avec talent par une Eva Darlan pétillante et drôle...que du bonheur pendant plus d'une heure...La salle est petite mais chaleureuse (dans tous les sens du terme...mettez un tee shirt ou emmener un éventail)Encore Bravo et merci à Mme Darlan pour cette psychanalyse de groupe...J'espère que la sécu vous remerciera aussi.par : Soldedad
Darlan au théâtre, c'est divin..On savait qu'eva Darlan était une brillante comédienne à la télévision mais elle l'est également au théatre. Elle a le ton juste, la voix qui porte, une énergie débordante. Le texte est vif, dynamique, pertinant et il fait mouche ! Une pièce à mi-chemin entre la satyre de la psychanalise et une critique de la société en général. C'est fin, intelligent et formidablement interprété. Eva Darlan nous pousserait même à nous allonger sur son Divan, allez y, c'est divin ! par : jamespiaf
-Divin, divin...! Mention particulière pour la comédienne, Eva Darlan qui joue magnifiquement bien et qui pétille sur scène.par : carla_ma
-Divins Divans -Magnifique, magnifique!......, comédienne géniale,, jeux d''acteur superbes, excellent choix des couleurs de ses vêtments et qualité des étoffes, décor sobre et chaleureux, lumières en parfaite adéquation avec la scène du moment, tout simplement superbe!...Surtout, surtout, surtout à ne pas manquer. par : discovery
-divins divans Eva darlan est extraordinaire et réalise une performance exceptionnelle! Le texte est très bien écrit, très vrai et très drôle, On s'y reconnait bien.... par : eps
- Spectacle sans une minute de trop .Enfin, pas un seul reproche à faire, et c'est rare !par : orleans
-excellent -performance magistrale un talent hors du commin! par : tac6 (
TOUT SIMPLEMENT SUPERBE Hilarant,drôle, émouvant, tout est bien construit, actuel et tellement vrai!! Eva DARLAN superbe comédienne et actrice que j'ai trouvé vraiment à la hauteur de son talent. On rit beaucoup et elle est tellement joyeuse et belle !! MERCI MADAME EVA DARLAN vous nous avez donné un grand moment de joie et de tendresse. ENCORE BRAVO par : superjeidi
Divinement psychanalitque Excellente interprétation ( Eva est une grande commedienne), texte très fin , nous avons beaucoup ri et trouvé les situations très réalistes .Trois coups de coeur: la recette " pour faire un bon petit névrosé" ,la séance de thérapie du "non" sens avec une "non" ambiance et le récit de la vielle dame qui est repartie dans son arrière train BRAVO et MERCI pour ce beau moment... par : daphné
-Divine DarlanDans la petite scène du théâtre des Mathurins, nous assistons à la représentation d'un petit bijou. Une mise en scène sobre mais efficace, avec des lumières de qualité. Mais ce spectacle est divinement mener par Madame Eva Darlan son talent s'exprime à chaque scène de façon admirable. A voir.par : jp
Envie de therapie Precipitez vous sur ce "divin divan". De tres bons textes, Eva Darlan seule sur scene, mene a merveille sa barque, entre l'emotion, & le rire qu'elle procure au spectateurs ... On reconnait tous un petit quelqu'uns dans ces scenettes ... par : mucky
-Surprenant et délicieux ! Excellente comédienne qui campe des personnages masculins et féminins défilant dans le cabinet de Dr Azoulay, thérapeute. De plus en plus d'humour et de rires au fil du spectacle avec cette comédienne pince-sans-rire, bien sous tous rapports et très drôle lors de ses dérapages contrôlés un peu crus. J'ai trouvé le rôle de la barmaid à la fin original et excellent. par : kim2 (
Allez-y ! spectacle A VOIR!Comédienne extra et très professionnelle. Spectacle très bien monté.C'est la 1ère fois que je vois un artiste capable de jouer avec autant de conviction aussi bien des personnages féminins que masculins. Un vraiment bon moment.par : chris
-superbe comédienne! Une bonne soirée, une comédienne pétillante, des personnages plus névrosés les uns que les autres. Une pièce sympa, Eva Darlan(quel talent!) donne vie à ses personnages avec beaucoup d'humour et de réalisme.Allez y!!par : oliv500


Blog de Richard Cross, à la rubrique coup de coeur:

Les divans sont divins et aux mains d'une diva ! Et quelle diva, Eva Darlan interprète sur la scène du théâtre des mathurins un spectacle d'une finesse et d'une rare élégance avec un humour noble et insoupçonné !

 

Blog Jérémy Amelin

j'ai pu aller voir un spectacle génial que je vous conseille si vous êtes à Paris :
DIVIN DIVANS de et avec Eva Darlan au Théâtre des Mathurins (pour les parisiens, mais je pense, j'espère qu'il y aura une tournée !!)
Eva Darlan trace le portrait de quelques patients chez des psys, en proie à quelques névroses... et en même temps, en profite pour faire celui de la psychanalyse elle même et de nos névroses... tout en confirmant, bien sur, que les névroses... ce sont les autres qui les ont hein ?! lol
moi, j'ai adoré !!!!!!!!!!

 

Raphlou

On n'en attendait pas moins d'Eva Darlan : drôle, charmeuse et talentueuse dans un spectacle qu'elle a co-écrit avec Sophie Daquin où elle présente une palette de personnages qui passent par le divan "pour aller mieux" ou "pour chercher"...
Ca monte tout doucement et ça explose (souvent en finesse... mais pas forcément !) pour mieux souligner l'effrayante vérité qui se cache au fond des personnages.
Un très bon spectacle par une excellente comédienne que j'aimerais voir plus souvent sur scène !

 

Le parisien

POUR AVOIR LONGTEMPS fréquenté le cabinet d'un psychanalyste, l'actrice Eva Darlan en connaît un rayon sur les motivations - conscientes et surtout inconscientes - de ceux qui décident de se mettre à nu sur un divan. D'autres qu'elles en auraient tiré un témoignage plein de pathos ou une thèse plus ou moins savante. Fidèle à sa nature comique, la complice de Jean-Michel Ribes dans « Palace » a préféré dédramatiser l'expérience dans « Divins Divans », un spectacle coécrit avec Sophie Daquin dont la drôlerie n'a d'égale que l'insolence et la finesse.
Une galerie de patients qui viennent s'épancher Seule en scène face à un psy imaginaire dont on ne saura jamais s'il est un thérapeute bardé de diplômes ou un gourou formé sur le tas, Eva Darlan donne chair à une galerie de patients plus ou moins caricaturaux qui viennent s'épancher (et parfois s'affaler) sur le fameux sofa. On croise une veuve en manque de sexe qui truffe ses phrases de grossièretés sans s'en rendre compte, une mère maladivement autoritaire, une amante ultra-soumise aux hommes, une bourgeoise totalement névrosée, un père largué, un mari impuissant...
Des personnages que l'actrice restitue avec justesse et jubilation, transformant leur mal-être en morceaux de vie assez désopilants. « Je m'amuse de ces pères qui se la racontent un peu, de ces femmes mal dans leur peau, de nous tous en définitive. Ça se passe dans le cabinet d'un psy, mais ce sont des confidences qu'on pourrait entendre chez le coiffeur ou dans un bar », raconte-t-elle.
 Au passage, l'actrice règle gentiment leur compte aux thérapeutes de l'âme dans un petit sketch irrésistible où le curé du coin se partage la clientèle avec le psy...
« Ce spectacle est ce qu'il est, mais il me ressemble », poursuit la comédienne qui, à 58 ans, se produit pour la première fois seule en scène. « C'est un drôle de truc, ça demande une concentration incroyable, mais c'est une belle satisfaction d'actrice. » Depuis ses débuts au café-théâtre avec les Jeanne, Eva Darlan a toujours pratiqué son métier avec la volonté de s'amuser intelligemment, que ce soit au théâtre, à la télévision ou au cinéma (elle a tourné avec Sautet, Mocky, Godard, Blier...). Ce fut encore le cas dans le film d'Isabelle Mergault, « Je vous trouve très beau », où elle incarnait une directrice d'agence matrimoniale face à Michel Blanc. Le succès de cette comédie (plus de 4 millions d'entrées) lui vaut aujourd'hui d'être sollicitée par les gens dans la rue. « Ça fait plaisir, d'autant que j'ai adoré ce rôle. » Que ses admirateurs se rassurent. Entre deux séances de divan, Eva Darlan retrouvera Isabelle Mergault pour le tournage de son prochain long-métrage, « Encore veuve », aux côtés de Michèle Laroque et de Claire Nadeau. « Divins Divans », du mardi au samedi, à 21 heures, aux Mathurins (petite salle), 36, rue des Mathurins, Paris VIII e . Prix des places : 25 . Locations : 01.42.65.90.00.
Commenter cet article

lucie 19/04/2008 18:28

pour avoir aussi assisté à ce spectacle aux Mathurins je rejoins les commentaires : que du bonhuer! Tant le texte que la mise en scène ou la performance d'acteur : Bravo!
ça donne envie de revoir ce spectacle, j'espère que la rumeur concernant Avignon se concretisera.

Archives