Eva Darlan le blog

Eva Darlan le blog

Un espace pour suivre la carrière d'Eva Darlan, retrouver sa filmographie, ses participations au théâtre, à la TV, au cinéma, ses livres... (ps : la créatrice du blog n'est pas Eva Darlan... Un blog conçu par une "fan" ... pour les fans! Si vous souhaitez contacter directement Eva Darlan, elle est présente sur facebook. )


Mes grands-mères et moi

Publié par evadarlanblog sur 4 Mars 2015, 08:57am

Catégories : #Eva Darlan :zoom sur certains films

Mes grands-mères et moi

Réalisation:Thierry Binisti

Scénario Barbara Grinberg, Sophie Pincemaille, Sasha Rheims.

Avec Eva Darlan (Colette), Evelyne Buyle (Chantal), Gwendoline Hamon (Amélie), Hubert St Macary (Jacques), Benjamin Egner (Pierjean), Chann Aglat (Margot), Pascal Gimenez (Maxime), Antoine Khorsand (Adrien).

Margot a dix ans et rien ne va plus dans sa vie. Ses parents viennent de divorcer et elle est obligée de suivre sa mère et son nouveau beau-père dans une ville qui l'éloigne de son père. Or, elle n'a qu'une idée fixe : réunir ses parents.

De plus, ils sont provisoirement hébergés chez Boulette, sa grand-mère maternelle...ce que n'apprécie pas du tout Mamichacha, sa grand-mère paternelle.

Tiraillée entre ses deux mamies qui se détestent, Margot doit aussi affronter sa rentrée en 6e, et ce n'est pas facile de s'intégrer quand on porte une affreuse chaussure orthopédique. Et voilà qu'une catastrophe lui tombe dessus : Margot comprend que sa mère et son amoureux ont décidé de faire un bébé. Elle doit absolument empêcher cela ! Ses deux grands-mères, obnubilées par leur rivalité, vont-elles l'aider ? Et Margot va-t-elle réussir à reconstituer le couple parental dont elle est si nostalgique ?

Diffusion le marrdi 24 mars France 3

programme-television.org

Mes grands-mères et moi (France 3) : Éva Darlan, une mamie rock'n'roll

Après Fais pas ci, fais pas ça, la comédienne se glisse à nouveau dans la peau d’une mamie un tantinet fantasque. Elle nous raconte son personnage.

Margot, 10 ans, est en pétard. Sa mère, Amélie, vient de divorcer de son père et s’est trouvé un nouveau jules, Pierjean. En plus, Margot doit quitter Annecy pour aller vivre à Lyon avec les nouveaux amoureux. Pire : en attendant que leur appartement soit rénové, ils vont vivre chez la mère de sa mère, Colette, alias Mémé Boulette, qu’elle ne connaît presque pas… Voici le point de départ du téléfilm inédit Mes grands-mères et moi, à 20h50 sur France 3.

Comment est-elle, cette Boulette ?

C’est une femme égoïste, qui est passée totalement à côté de sa fille, incarnée par Gwendoline Hamon. Elle ne l’a pas regardée, pas écoutée, et n’a pratiquement jamais rencontré sa petite-fille. Elle vit au jour le jour en se prenant pour une artiste, car elle récupère de vieux objets dans des brocantes ou aux encombrants et les retape pour les vendre sur Internet. Ce personnage a de la fantaisie et du cœur. Et ça, c’est irrésistible. J’adorerais qu’elle devienne l’héroïne d’une série.

Et comment va se passer la rencontre entre Boulette et Margot ?

Elles se font du bien mutuellement. Boulette apporte de la légèreté à Margot, qui traverse un moment difficile, et Margot lui permet de donner quelque chose à quelqu’un. Boulette fait connaissance avec la maternité en étant grand-mère.

Pour le plus grand malheur de sa pire ennemie, Chantal, ou plutôt Mamie Chacha, l’autre grand-mère de Margot…

Elles n’ont jamais pu se sentir. L’une est aussi farfelue que l’autre est maniaque et psychorigide. Et Chantal idolâtre tant Margot qu’elle ne va pas supporter son installation chez sa rivale. Elles ne manqueront d’ailleurs pas une occasion de se lancer des joyeusetés. Je me suis beaucoup amusée avec Évelyne Buyle, qui joue Chantal. Nous nous connaissons depuis longtemps, nous étions étudiantes en art dramatique au conservatoire de la rue Blanche, à Paris.

Êtes-vous aussi fantasque que Boulette ?

Pas autant, mais un certain désordre dans ma vie m’apaise. Le plus drôle, c’est qu’Évelyne, comme Chantal, aime que chaque chose soit à sa place. Même Gwendoline ressemblait à son personnage, puisqu’elle était en plein divorce (d’avec Frédéric Diefenthal).

Entre Boulette et Monique, dans Fais pas ci, fais pas ça, vous êtes abonnée aux rôles de grands-mères rock’n’roll !

C’est vrai, et ça me va ! Pourtant je ne suis pas non plus fofolle dans la vie, et surtout, je n’ai pas de petits-enfants. Et quelle maman êtes-vous ? Pas du tout comme Boulette. Je suis en symbiose avec mes filles, et j’espère que ça ne les dérange pas trop. Elles sont tout pour moi, la plus belle histoire d’amour de ma vie.

Pour finir, un mot sur Chann Aglat, qui joue Margot…

Une merveille ! Elle est d’une intelligence, d’une drôlerie… Et c’est une actrice incroyable. Pourtant, c’était son premier rôle à la télévision (elle était Marie-Edwige dans Les Vacances du Petit Nicolas, ndlr). Nous étions tous gagas. Je lui souhaite une longue carrière.

Interview Anne-Charlotte Bonnet

Mes grands-mères et moi

le figaro

Eva Darlan, mamie anticonformiste et désordonnée

Grand-mère indigne dans Fais pas ci, fais pas ça, Eva Darlan sera bientôt une grand-mère rigide dans Joséphine, ange gardien. Ce soir, dans Mes grands-mères et moi, sur France 3, la comédienne joue avec délectation une grand-mère anticonformiste et désordonnée.

Eva Darlan pourrait-elle jouer une grand-mère classique?

J'ai été repéré dans des rôles de fantaisie, il est donc normal que j'incarne une grand-mère dans l'esprit d'Absolutely Fabulous. Autant le rôle de Mamie Chacha est classique et attendu pour Évelyne Buyle, autant celui de Boulette, que j'incarne, est créatif. La fantaisie de cette grand-mère atypique égaie et enrichit les autres personnages, notamment Margot, ma petite fille, merveilleuse Chann Aglat, et ma fille (Gwendoline Hamon) fraîchement divorcée. Dans Fais pas ci, fais pas ça, on m'avait écrit un rôle de grand-mère en tailleur Chanel buvant du thé, j'ai proposé une mamie avec une tonne de médicaments, un verre à la main et ça a été accepté! En revanche dans Joséphine, ange gardien, je serai une grand-mère rigide et possessive à qui j'apporte un peu d'humanité.

Thierry Binisti, à travers les questionnements d'une enfant, a-t-il réalisé une fiction féminine très contemporaine?

Oui, tout à fait, et, stupéfaction absolue, nos rôles correspondaient parfaitement à nos vies. Gwendoline Hamon était en plein divorce (d'avec Frédéric Diefenthal), Évelyne Buyle, que je connais depuis la rue Blanche [où se trouvait une célèbre école de théâtre, ndlr], a besoin d'un cadre lisse et structuré, et moi le désordre m'apaise, à minuit je change les meubles de place!

Mes grands-mères et moi

Après Crue et nue - Le Manifeste de mon corps, que vous avez mis en scène, vous publiez Je krach! Mon ennemi, c'est toujours la finance...

Je porte haut ce spectacle de salut public, j'ai recueilli des cris de soulagement devant une parole vraie et sans fard. Dans Je krach! je témoigne avec dérision de sept ans sous antidépresseurs, jusqu'en novembre 2013, en survie à la suite d'un surendettement.

Aujourd'hui, tout va bien et je prépare des romans. L'un d'aventures sur une tranche de vie entre une femme âgée et un Africain, un autre sur l'immigration espagnole et la gestion paternaliste du travail et un dernier sur mon voyage en Inde, où j'ai monté «Crue et nue» jusqu'à Chandigarh devant une salle de sikhs en turban! Au moment le plus cru du spectacle, le surtitrage anglais est providentiellement tombé en panne, je crois cela m'a sauvé la vie!

Propos recueillis par Isabelle Mermin

À savoir

En 2013 à Avignon, Eva Darlan rencontre le danseur indien Raghunath Manet, qui l'invite à Pondichéry. Elle y rencontre le directeur de l'Alliance française, qui lui donne son accord pour le spectacle. La comédienne va bientôt jouer Crue et nue à Copenhague, à Lyon devant des élèves et à Nevers pour Amnisty International...

Commenter cet article

Archives